mercredi, juillet 06, 2005

Une chose qui a une probabilité de 1 chance sur un million d'arriver...

... arrive généralement neuf fois sur dix.

Je fais très rarement de la pub pour quelques produits que ce soient sur ce blog (à part involontairement pour des services coûteux que vous commencez à bien connaître maintenant), mais parfois c’est plus fort que moi.
On aime tellement quelque chose qu’on ne peut s’empêcher d’en parler, et moi je parlerai d’un univers tout entier.
Attention toutefois, entrer dans cet univers a quelques effets secondaires :
- Vous régresserez de quelques années mentalement (cela peut aller jusqu’à dix ou douze ans de maturité dans le néant –attention donc aux plus jeunes – je pense nottamement à Aymeric, qui se retrouverait avec 2 semaines d’âge mental)
- Entrer dans cet univers signifie (du moins les premiers mois), en abuser. Vous n’accepterez aucune autre forme de divertissement, plus de cinéma, jeux vidéos, et inutile de vous dire que les pratiques sexuelles ne seront que de vagues notions abstraites pour vous (si c’est déjà le cas, je voulais en fait dire que cette fois-ci ce serait volontaire).
- Vous risquez de perdre votre entourage direct assez rapidement, que ce soit parce que vous chercherez toutes les occasions de vous isoler pour entrer dans cet univers (l’éternel « je vais aux toilettes » pour revenir une heure plus tard) ou bien parce que vos vannes (qui ne valaient déjà pas grand choses) deviendront de plus en plus affligeantes…

Cet univers c’est le…



(ou DiscWorld) de Terry Pratchett.

Il s’agit (pour ceux qui ne connaissent pas) d’une série de livres (26 ou 27 à ce jour, vu qu’il en écrit environ 2 par an), racontant des histoires farfelues dans un monde non moins farfelu appelé donc le Disque-Monde.
Il est nommé ainsi puisque cette planète ressemble à un disque, posée sur le dos de quatre colossaux éléphants, eux-mêmes juchés sur la carapace d’une gigantesque tortue cosmique. Autour de ce monde gravitent une petite lune et un soleil (ce qui oblige les éléphants à lever une patte quand un des deux astres se pointent). La tortue « nage » dans l’espace, sans que personne ne sache où elle peut bien se rendre.

Ce monde est composé d’une flopée de pays, villes et personnages. Chaque roman se centre sur un personnage ou un groupe bien particulier. Vous les énumérer tous serait bien trop long, mais le prochain post vous en présentera quelques uns parmi les plus intéressants (pis un dessin à moi, aussi)…

11 commentaires:

ced a dit…

L'illustration est de Paul Kidby, l'illustrateur officiel des annales du Disque-Monde.

Vinnie a dit…

Et c'est de là que sort Rincevent et les jeux adaptés "Discworld" ?

ced a dit…

exact, je voulais en parler dans les autres posts.
Trois jeux ont vu le jour; deux DiscWorld (avec rincevent en héros) et le dernier (et le meilleur) Discworld Noir, qui avait la particularité d'avoir un perso principal crée par les dévellopeurs du jeu et de l'immerger dans le monde de Discworld avec uniquement des seconds rôles des bouquins...

Anonyme a dit…

même pas mal!! arrggh

Vinnie a dit…

Et hop je les lance sur eMule, enfin je veux dire, je les achète au marché.

ced a dit…

C pas bien de faire ça...
Mais quand tu l'auras fait, je veux bien que tu me passes Discworld Noir, j'ai perdu le mien...

BlueberryJenny a dit…

J'adôôôre Terry Pratchett et sa série du Disque-Monde !!!

Luma a dit…

Le Disque-monde est la meilleure série de bouquin ayant jamais existé.

Anonyme a dit…

un sésame en librairie ! l'édition entièrement illustré par Paul KIDBY du "Dernier Héros"
snif d'or a Josh Kirby qui est mort en 2003 ( c'est lui qui fesait les couvertures des livres en collection poche )

Dexter a dit…

Cet homme fait de l'impro théâtrale, est fan du disque-monde et défend Groquick...
Je suis en train de me demander si ce n'est pas moi qui tiens ce blog, à la fin...

Bravo, j'aime beaucoup !

dexter a dit…

Ah, oui, et n'oubliez pas : visitez http://www.lepcf.org, le Pratchett Club Francophone !!