jeudi, février 01, 2007

Avouez que ça vous est déjà arrivé...

33 commentaires:

Big Bros a dit…

courage, fuyons !!


^^

Big Bros a dit…

oui bon sinon ça m'est déja arrivé, mais j'ai pris le risque de passer pour un con..j'ai tenté...et jusqu'à présent j'ai eu du bol ^^"


Enfin le pire ce serait : " ho ! papa !"


la oui effectivement...

pawa a dit…

Non Ced, moi non plus ce ne m'est pas arrivé (peut-être parce que je suis un conard asociale ?). Tu es donc seul au monde Ced... seul, tout seul...

Maritxu a dit…

J'ai eu, j'ai même fait pire. Tu discutes avec un pote que t'as pas vu depuis longtemps pendant 10 bonnes minutes et après il te demande : mais pourrquoi tu m'appelles XXX tout le temps, moi c'est YYY ?

Mourage de honte garanti.

lili a dit…

le grand blanc ! alors ça je connais, ça dure une eternité, la pression est enorme, on ne peut pas non plus regarder ailleurs pour ne pas faire rustre alors on attend (tout en souriant)...

enorme !

et j'adore la derniere case ^^

Matt a dit…

et les classiques "comment va la famille ?", "comment va le boulot ?" ^_^ ?

(quoique s'il répond "ils sont tous morts dans un accident de voiture, tu étais mm à l'enterrement !" ou "je suis au chomage tu t'en rappelles pas ?" c'est moyen lol)

Grizzly a dit…

Et un bon "t'es qui toi deja??".. ce serait pas plus franc par hazard??

celui qui pose la question a l'air con pendant 5mn... celui qui dit rien reste con toute sa vie.

wesker a dit…

c'a mais arrivé une fois le gars viens me voir "hé salut ca va ca fait logtemps"
reponse "t'es qui toi?"
il est partit en faisant la gueule

Richard a dit…

Mouhaha ! (bien sûr !...)

loutre_etat_gripale a dit…

Huhu, ca m'arrive regulierement due au fait que je n'ai pas de memoire. Geberalement, apres une rencontre comme ca je reste 2 jours a me cogner la tete contres les murs pour me rappeller qui est cete personne (et souvent ca marche ^^).
T'as remis un nom sur cette tete apres coup toi ou tjs pas ?

Bruno a dit…

Comme ma mémoire ne stocke QUE les informations concernant les filles, ça m'arrive très souvent avec les mecs !
Une solution utile à connaître pour la prochaine fois : Le tutoiement !

Pas de risque de se tromper de prénom !

On garde un air cool, et on réplique du tac au tac, "bien, et toi comment vas tu?"

Puis on enchaine des questions du genre "alors quoi de neuf depuis la derniere fois?" "Tu bosses où maintenant ?" et autres questions du même acabit, sur la famille, les amis... Ca permet d'avoir des indices précieux, permettant de s'en sortir.

Bon, après il faudrait, je sais pas moi, tiens, être membre d'une ligue d'improvisation, par exemple, pour avoir plein d'aisance et ne pas être pris du tout au dépourvu. Mais bon, ce n'est pas donné à tout le monde, ce dernier point n'est donc qu'un exemple de truc pouvant aider, hein.

Enfin, je dis ça je dis rien, hein...

*siflotte en regardant en l'air, l'air innocent*

Blandine a dit…

arf!

ça m'arrive régulièrement!

j'attends désespérément que la personne en question me donne un indice. Si le blanc demeure, j'aiguillonne la conversation sur ma haine des pigeons, sujet universel s'il en fût et peu compromettant.

Dinou a dit…

Un jour j'étais dans la rue avec une copine et y a un type qui marche à contre sens et qui nous regarde avec insistance, donc je me dis "ok ce gars connais A". Et donc nous arrivons à même hauteur et là le gars se penche pour me faire la bise "salut"
moi:"euuh on se connait?"
lui rouge de honte genre "ah merde je l'ai prise pour qq1 d'autre" : euuh oui?...
Et puis il s'est cassé ^^
Si non moi si je ne retrouve pas le souvenir de la personne qui me cause bais je lui demande!yeah! I've got the power...

ced a dit…

En fait le plus dur là-dedans c'était le long silence, on ne sait pas si le pire est de continuer à le fixer ou de détourner les yeux...

Mais ça semble loooooooooong...

Anonyme a dit…

Le mieux dans ce cas-là est encore de reprendre le métro...

Nina a dit…

- Rencontrer quelqu'un qui me parle et pas le remettre : oui et c'est super gênant car je suis hyper physionomiste.

- Sortir du métro pour éviter quelqu'un à qui j'ai rien à dire : une fois, j'avoue mais c'était pour prendre le RER alors que j'aurais pu rester dans le métro. Mais sinon, non : on est deux à être gênés, pourquoi c moi qui partirait?? ;)

Virgule a dit…

et le terrible... "mais c'est quoi son nom a lui dejà..."

Jean-Emmanuel a dit…

Salut Ced,

Encore une fois, je trouve ça excellent !
Finalement, t'as retrouvé la mémoire ou pas ?

Anonyme a dit…

bhé Ced... c'était moi, Jean-Mi !
Tu ne 'a spas reconnu ?
Enfin, je suis tout de même flaté que tu aies fait une BD sur moi.

Un Boulet a dit…

Qu'est ce que fait ici moi...
Escusez moi je me suis trompé de blog...

ced a dit…

Bravo le Boulet, tu es le 7000 émé commentaire de ce blog !
Hurray :)

Vinnie a dit…

J'avoue aujourd'hui que pendant un an , j'ai pris le train de toulouse à tarbes et vice-versa avec un gars de mon lycée avec qui j'ai discuté (le pauvre small talk bredouillant et plein de bon sentiment) sans connaître son nom ou son prénom...
et ben je faisais quand même la bise à sa soeur à la gare, et JAMAIS je ne saurai qui il est !!! JAMAIS !!
DIANTRE !!!

Rush a dit…

Ced de retour !! ^^ (Oui bon j'ai un peu de retard ... et enfin une bobox chez moi)

Bref ça m'est arrivé aussi ... comme quand tu fais un peu le vide dans tes numéros de téléphone 'portable' et que c'est juste après qu'un de ces 'effacés' t'appelle ^^'

cilouette a dit…

Pourquoi tu prends pas le metro suivant ? ^^

Makkel a dit…

Comme d'hab, ca sent le vécu et c'est pour ca que c'est juste génial !!!

Anonyme a dit…

mouahahaha !

Sando a dit…

Je ne connaissais pas ce blog, et il faut l'avouer : ça roxx !

ecureuil a dit…

pas au point de me retrouvé paumé! mais euh...oui!

Anonyme a dit…

Félicitations pour ce blog!

ced a dit…

Hello à tous !
Wêêê c'est lundi.... :(

Allez nouvelle planche dans la matinée.

SonVraiNomEst a dit…

Je connais personnelement l'auteur du 7000 émé commentaire de ce blog !...

ced a dit…

Ah bin j'ai envie de dire bravo alors.

Thithi a dit…

J'ai une astuce pour vous, si la personne qui vous dit:
"Hé, machin comment ça va, ça fesait longtemps"

Et maintenant voilà comment récolter des indices:
"Lut comment vas tu? c'est vrai que ça fait longtemps, ça remonte à quand la dernière fois?"
ou "c'était à quelle occasion la derniere fois".

Enfin je dis ça, mais j'ai déjà tenté le coup, et malgrès ces indices j'ai pas su me rappeler de la personne donc après j'ai fait semblant.

Autre conseil, ne pas s'arrêter sur le fait qu'on reconnait pas la personne, faut parler de banalité. "Tu t'arrètes où?", "Tu comptes partir au ski cette année?" et autres questions dont on se fout de la réponse.

Dernière idée, la plus pitoyable à se servir qu'en cas d'urgence.
Faire semblant que le telephone vibre, il faut répondre à l'appel, de là on fait genre de décrocher, on salut notre inconnu et on va s'installer plus loin pour soit disant discuter tranquil au telephone.